top of page
Chronographe Racing Tribute TMP4

Chronographe Racing Tribute TMP4

€329.00Prix

La ARPIEM Tribute est une montre automobile chronographe homme typé « sport », vintage, racé et élégant. La passion pour les sports mécaniques de son créateur est liée avant tout aux émotions : les sons, les formes les odeurs et les couleurs. Ce sont ces émotions qu’il a voulu retranscrire dans la collection des montres Tribute équipées d'un mouvement suisse à quartz.

La TMP4 salue la mémoire de la première monoplace concue intégralement en carbone, la MP4/1 de Mc Laren.  Cette monoplace a représenté un tournant décisif pour, tant pour la sécurité des pilotes, que pour l'engineering, apportant un degré de rigidité et de solidité inconnu jusqu'alors.

Les couleurs secondaires rouge et blanche du cadran rappellent la livrée de la monoplace. L'index 6 mis en avant correspond au nombre de chassis qui furent construits. En bas du cadran figure la mention de la première victoire en Grand Prix d'une monoplace coque carbone, signée par John Watson en Grande Bretagne en 1981.   

 

LA QUALITÉ ACCESSIBLE

Arpiem a développé un circuit de conception / fabrication / distribution court, ce afin d’apporter la juste qualité au meilleur prix.

 

Les choix sont toujours ceux de la qualité accessible : des mouvements suisses ou japonais éprouvés et reconnus, l’utilisation de l’acier 316L de qualité chirurgicale pour les boitiers, de verres saphir qualité crystal traités anti-reflet, de traitement de surface DLC (Diamond Like Carbon) pour les boitiers noirs plutôt que le traitement PVD moins résistant, l’utilisation de boucles inox déployantes pour les bracelets, des packagings originaux et valorisants.

2021-05-13_Arpiem (6).JPG
Arpiem -18jpg.jpg

LE SENS DES DÉTAILS

Les montres Arpiem se révèlent dans les détails de leur conception : l’utilisation du cadran « triple couche », la présence d’un bouton coloré, la gravure discrête du bouton central, les éléments mis en avant sur les cadrans qui participent à l’histoire associée à chaque modèle.