RPM STACK.jpg

RPM

Revolutions Per Minute, « ar-pi-em » dans sa prononciation anglaise. Telle est la signification de la marque qui vise à illustrer l’univers mécanique et métallique de l’automobile de l’âge d’or des années 60 et 70.

11-16_low.jpg
PRÉSENTATION

ROMANTISME

Arpiem s’intéresse à une époque où le risque récurrent d’accident grave ou mortel lié aux compétitions donnait aux pilotes une dimension chevaleresque et romantique, les incitant à vivre dans l’instant présent. 

Un temps ou les pilotes moto privés tel l’australien Jack Findlay, sillonnaient l’Europe dans leurs camping-cars pour affronter sur les circuits du Continental Circus les Phil Read, Barry Sheene et autres Giacomo Agostini, en espérant récolter les primes d’arrivée qui leur permettraient de participer à la course suivante. 

2021-05-13_Arpiem (23).JPG

L'HISTOIRE

La création d'Arpiem est issue de l’envie de Vincent Repoux d’illustrer ces sensations dans des collections de montres typées « racing » et « vintage » par leurs couleurs et leurs finitions.

 

Ces collections, toutes en séries limitées numérotées, font l’objet du plus grand soin dans le traitement des détails et dans le choix de composants de qualité, tout en restant accessibles au plus grand nombre.

 

Ce projet prend le jour en 2018 après une carrière professionnelle de plus de 35 ans principalement consacrée à la compétition automobile (Rothmans Racing, Team Opel France) et le football professionnel (FC Girondins de Bordeaux).

lowAMBIANCE-CUIR.jpg

MÉCANIQUE

Une époque où les lois de l’aérodynamique ne créaient pas des voitures clonées les unes par rapport aux autres, mais possédaient chacune une personnalité reflétant celle de leur géniteur. 

Un univers constitué de sons, d’odeurs, de formes et de couleurs chers au créateur de Arpiem, plus sensible au chant d’un V12 dans les Hunaudières qu’aux vertus de l’électronique embarquée.